ALLERGIE AUX SULFITES

ECOUTONS NOTRE CORPS, NOS SYMPTOMES ET PARLONS-EN ENSEMBLE !


    LES TROPHALLERGENES ET LES ADDITIFS ALIMENTAIRES

    Partagez
    avatar
    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 348
    Date d'inscription : 01/09/2007

    LES TROPHALLERGENES ET LES ADDITIFS ALIMENTAIRES

    Message par Admin le Ven 14 Sep - 10:19

    Les Trophallergènes et les additifs alimentaires

    Les Trophallergènes sont les allergènes alimentaires présents dans l'alimentation qui par un mécanisme d'hypersensibilité provoquent des symptômes cliniques souvent mineurs (signes digestifs), parfois graves (œdème de Quincke). Les responsables sont généralement les glycoprotéines regroupées en antigènes mineurs et antigènes majeurs. Une fraction protéique est considérée comme un antigène majeur quand 50 % des sujets ont fabriqué des anticorps IgE à cette substance. D'autres composants des aliments peuvent se révéler allergisants, ce sont les haptènes ou parfois les additifs. On peut ainsi être sensibilisé à n'importe quel aliment, citons parmi les aliments le plus souvent en cause :

    le lait de vache (responsable de 3 % d'allergies chez le nourrisson) ;
    l'œuf de poule ;
    les crustacés (crevette, langoustine, crabe, araignée de mer, écrevisse, etc.) et les mollusques ;
    les poissons surtout séchés, riches en histamine ;
    les viandes (porc, veau) ;
    les céréales (gluten, farine de blé) ;
    les légumineuses (cacahuètes, soja) ;
    les solanacées (tomates, sauce tomate) ;
    les ombellifères (céleri-rave, céleri râpé, sel de céleri) ;
    les fruits : abricot, avocat, banane, fraise (urticaire), kiwi, noisette, pomme, poire, pêche, prune ;
    Les additifs alimentaires sont constitués par les colorants et les conservateurs. Les colorants de synthèse sont fréquemment à l'origine d'allergies et seraient la cause de 10 % environ des urticaires et de près de 40 % des eczémas récidivants. Les substances impliquées sont habituellement :

    les colorants azoïques ;
    le nitrite de sodium utilisé dans les salaisons industrielles ;
    les métabisulfites de sodium et de potassium (conservation des fruits séchés, des vins blancs), ils peuvent déclencher des crises d'asthme et même (rarement) des chocs anaphylactiques ;
    les édulcorants, épaississants, gélifiants ;
    la quinine et ses dérivés ;
    les glutamates (asthme), l'aspartam (urticaire).


    Voici un lien sérieux qui vous en dira plus long si ce sujet vous intéresse :

    http://surfjf.club.fr/cons_allergene.htm#Les%20Trophallergènes%20et%20les%20additifs%20alimentaires


    _________________
    Que ton aliment soit ton médicament.
    Hyppocrate

      La date/heure actuelle est Lun 23 Oct - 16:36